Maybe this got me to come back…

nycsubway

47 beautiful shots fron the 80s in NYC Subway.
More shots here

And here’s the tune Jasmine, from Jai Paul that goes with it:

 

Silence… damn it’s been 2 years !

Two years without a single post.

So many ideas came up to me since then.
So many photos to show.
So many tunes to share.
So many feelings kept inside.
All of it seems like faded away…

I won’t say I’m back.
I’m just here now.

Back to english.
After two years in Paris.
A few posts in french though before the sleep mode.

Had to click on the “lost password” link.
Couldn’t remember my id.
Nothing has changed here.
So still, so quiet (except for the 4000+ spam comments).
It feels like coming back home after a very long trip abroad.

 

Pulling the chair from this dusty desk.
Sitting there, where do I start ?

 

 

MACparis – découvertes




Après avoir visité le salon d’art contemporain MACparis à l’espace Champeret (24 au 27 novembre), je voulais partager avec vous les artistes qui m’ont le plus marqué. J’aime beaucoup me perdre dans ce genre de grands espaces rempli de choses à voir, et avoir tout d’un coup l’œil et l’esprit totalement absorbés par une création.


Loïc Madec | loicmadec.com
J’ai adoré me perdre dans la richesse de ses compositions où à chaque coup d’œil on découvre de nouveaux éléments qui composent la toile. Une de ses création a été produite en collaboration avec le centre de la Tapisserie d’Aubusson situé près de Clermont-Ferrand, excellente initiative pour remettre en lumière ce support oublié.





Anne Commet | annecommet.com
Gros coup de cœur pour ses couleurs et ses grands formats. Sa démarche artistique évoque l’idée de “sensations colorées” et explique que “Cette vision transformée, née de l’action conjuguée de la mémoire, de l’émotion et du plaisir d’être dans la peinture, nous entraîne à voyager dans notre propre ressenti.” J’aurais pas dit mieux!




Clémentine P. | coulisses.biz
Paysages urbains et structures fragiles. Beau contraste entre les poids, la gravité presque inversée des maisons en suspension.




eDline | edline-art.fr
Je suis restée 10 minutes à tourner autour de sa structure filaire appelée Exosphère. Un ballon en fil de fer, une ville interne qui donne naissance a un corps. Un monde dans lequel il puise son énergie, un endroit d’où il a besoin de s’échapper. Cette structure a été exposée a la Nuit Blanche 2010 et en 2011, son Mecha Type H a envahi la place du Marché Ste Catherine.




Claudia Brutus | claudiabrutus.com
Composition et contrastes des couleurs neutres de terre et d’argile et des éléments plus vifs. Pour jouer à la fille qui s’y connait je qualifierais ca de “Néo-Rococo Glauquo-Pop”.




Catherine Ursin | ursin.uniterre.com
Se défini comme une Avaleuse de Ferraille, j’ai bien accroché sur son univers de diables dans lequel on peut rapidement se sentir mal à l’aise, comme une envie de s’enfuir, mais ses monstres représentés en action avec leur cheveux de flamme ne vous laissent aucune chance! Au mieux vous serez dévoré par les corbeaux!





Christophe Faso | christophe-faso.com
J’ai comme une envie de crier fort quand je vois ca, une envie de me défouler en collectif, de me sentir moche comme un poisson des abysses avec des dents interminables… ca me prend aux tripes! Des fois ca ne s’explique pas.




Jean-Christophe Fischer | jean-christophe-fischer.com
Dans la même veine des choses inexplicablement magnifiques et noires…




Dans un registre moins sombre il y a ces quatre artistes femmes qui explorent des choses plus légères et floues, plus organiques et apaisantes. Je vous laisse découvrir ca!



Sophie Kao | sophiekao.com
Bing Han | bing-art.com
Emma Souharce | esouharce.new.fr
Anne Boille | anne-boille.com


Après ce travail de recherche et listage, j’essaie de tirer un bilan de mes tendances. Je crois bien que je ne suis pas toute seule dans ma tête… Beaucoup de contradiction entre ces œuvres noires, chaotiques et lourdes qui me font perdre la boule et les structure plus légères, organiques et filaires qui allument mon imagination. Au final c’est peut-être un bon équilibre…
Vous aussi faites comme-moi allez au MACparis et économisez une consultation chez un thérapeute ;)

À bientôt!

Dessine-moi un Parisien

Je me suis offert ce petit bijou d’auto-dérision parisienne pour me féliciter d’avoir décroché un boulot dans la capitale. Il se présente en plusieurs mini-chapitres traitant chacun d’un sujet sur les Parisiens. Comme un chocolat presque trop amer je me délecte d’un carreau par jour… C’est parti pour une petite dégustation…

- Le livre ouvre (évidemment) sur l’utilisation du mot “Putain” qui me donne très envie de partager cette vidéo! “Expression facile de sentiments faciles!”. C’est beau!

- Porter du noir… évidemment les couleurs sont exclues de la garde-robe du parisien, seul le bleu est accepté. “Tout particulièrement le bleu marine qui a le bon goût d’être facilement pris pour du noir.”

- Le Parisien au marché du samedi matin… “Il est un touriste – en visite pour un instant dans la vie des gens normaux”.

Voila pour les plus curieux une interview de l’auteur (parisien) Olivier Magny:

Moods

Pour ceux et celles qui culpabilisent de se planquer dans leur petit cocon douillet les weekends d’automne, même quand le soleil est encore au rendez-vous, ne vous inquiétez pas. Gardez les volets fermés, lancez le son sur Rainymood.com avec votre musique préférée en arrière-plan. Pourquoi pas un petit Bonobo?



Il ne vous reste plus qu’à faire bouillir l’eau pour un bon thé!

Pour une balade mystique et nocturne dans New York, Los Angeles, San Fransisco ou encore Montréal branchez-vous sur You Are Listening To. Le mélange sons aériens / messages radio fonctionne à merveille! Cumulé avec la pluie c’est encore meilleur!

Manhatta



Après la magnifique mise en musique de Man with a movie Camera, The Cinematic Orchestra récidive cette fois-ci sur un autre chef d’œuvre en noir et blanc, Manhatta de Charles Sheeler et Paul Strand réalisé en 1920.

Même si entre temps le groupe de jazz du label Ninja Tunes a sorti d’autres albums, ces exercices de style mettent en valeur leur vrai talent! Des morceaux plus puissants, plus travaillés, ou peut-être simplement libérés, portés par les images…
Pour un aperçu de leur musique vous pouvez écouter un interview de Jason Swinscoe, le fondateur du groupe sur RBMA Radio.

Pina & Jun


I’m not that into dance performances but the trailer below is so simple and beautiful! Watch it! The movie is called Pina: www.pina-film.de

This is the soundtrack from the movie Pina by Jun Miyake.

Simply Beautiful!

The colors, the costumes, the mood, everything is so inspiring!